question_epargne bookmark_picture module_picture
Accueil arrow Bourse arrow Investir en bourse
 


Investir en bourse Version imprimable

Introduction

Un particulier ne peut intervenir sur le marché boursier que par un intermédiaire financier (société de bourse, établissement financier). La bourse est un marché réglementé qui organise:

1- La liquidité, c'est à dire la facilité des échanges par la concentration du plus grand nombre possible d'ordres d'achat et de vente.

2- L'égalité entre tous les intervenants par la transparence et l'accès instantané au marché.

3- La sécurité, par la garantie que les acheteurs seront livrés et les vendeurs payés à date déterminée.


Le marché boursier répond à la loi de l'offre et de la demande. Ainsi, un équilibre se crée en fonction du nombre d'acheteurs (demande) et du nombre de vendeurs (offre). Les investisseurs peuvent avoir des objectifs très différents. Par exemple, certains auront un objectif à long terme tandis que d'autres peuvent spéculer sur une journée voir quelques heures (day-traders). Cette diversité des objectifs associée à une grande diversité de la perception de chacun sur le juste prix d'une valeur mobilière permet d'obtenir une importante liquidité du marché. Quand il y a davantage de vendeurs que d'acheteurs sur l'action d'une société, son prix tend à baisser et vice versa.

Investir en bourse

Pour investir en bourse, vous avez le choix entre vous constituer un portefeuille individuellement (seul ou avec l'aide d'un conseiller financier) ou investir par l'intermédiaire de supports de placement collectifs (Sicav et FCP).

Dans le cas de la gestion individuelle, vous achetez des actions ou des obligations en direct. Cependant,  vous devez garder à l'esprit que se constituer un portefeuille individuel et le gérer activement demande d'y consacrer un minimum de temps (ne serait-ce que pour suivre l'actualité des marchés financiers et des sociétés cotées) et d'être suffisamment averti des mécanismes boursiers pour pouvoir effectuer les arbitrages nécessaires dans le bon "timing". Lorsque les places financières sont dans une phase haussière générale le problème ne se pose pas trop. Par contre lorsque la tendance est plus incertaine, le marché plus volatile ou carrément dans une phase baissière alors la réactivité et les connaissances demandées dans ces circonstances pour gérer au mieux son portefeuille sont très chronophages.

Sachez que débuter en Bourse n'est pas chose facile. De la théorie à la pratique, il existe un grand fossé et de multiples pièges. Il est obligatoire de connaître quelques mécanismes financiers avant de se lancer. Débuter seul est sans doute le moyen le plus difficile mais aussi le plus enrichissant sur le plan personnel.

Si vous n'avez ni le temps ni l'expérience ou le goût nécessaire pour gérer un portefeuille de titres en direct, la seconde solution consiste à investir dans des formules de placement collectives (Sicav ou FCP). Ces formules vous donnent accès à un portefeuille de titres diversifiés (le volume des capitaux gérés par ces fonds lui permet d'acheter plus de titres et ainsi de mieux répartir les risques), géré par des professionnels, avec des coûts inférieurs à ceux d'un portefeuille individuel. Il existe aussi de nombreux produits dérivés boursiers permettant d'investir en bourse. Ces produits sont commercialisés par les organismes financiers, certains sont très spéculatifs donc très risqués aussi. Retrouvez un récapitulatif des produits les plus couramment rencontrés et de leur fonctionnement dans nos dossiers ou en cliquant sur ce lien : les produits dérivés boursiers.

Que vous achetiez des actions ou des fonds, vous pouvez choisir le cadre fiscal dans lequel vous allez investir : un compte titres ordinaire ou un plan d'épargne en actions (PEA) pour vos actions européennes. Ces deux supports peuvent contenir soit des actions soit des fonds. A noter aussi que, l'assurance-vie multisupport ainsi que le plan d'épargne entreprise (PEE) peuvent contenir des fonds de placement ou des Sicav mais vous ne pourrez pas détenir d'actions de sociétés (sauf cas particulier des actions de votre propre société sur un PEE). Vous pouvez cumuler ces différentes formes de placement si vous le souhaitez.

Avertissement

Quelle que soit l'approche que vous avez choisie, sachez que l'investissement sur des actions ou des supports contenant majoritairement des actions de sociétés est risqué et, votre capital peut-être mis en danger en cas de baisse des marchés financiers. Prenez vos précautions et ne vous engagez dans ce type de placement qu'en connaissance de cause. N'engagez que des sommes d'argent dont vous n'avez pas besoin pour vivre. Sachez aussi que le conseiller n'est pas le payeur et que ses conseils n'engage que celui qui les écoute. En bourse, il est possible de gagner rapidement des sommes d'argent considérables mais il est aussi possible de les perdre encore plus vite. Beaucoup d'investisseurs ayant subi des krach boursier ne s'en sont jamais remis. D'autres ont, au contraire, fait fortune. Warren Buffett a commencé comme simple courtier et se retrouve, quelques décennies plus tard, à la tête d'un empire de plusieurs milliards de dollars. Les fortunes des grands investisseurs ne se sont pas faites en quelques mois ni en quelques années mais en plusieurs décennies. La bourse doit toujours être envisagée dans une optique de long terme. C'est d'ailleurs souvent sur des horizons supérieurs à 8-10 ans que l'on s'aperçoit que la bourse est l'investissement le plus rentable que vous pouvez réaliser.

Dernière mise à jour : ( 03-02-2008 )
 
 
Copyright (c) 2007. Question Epargne. Template designed by Jooms.com